La lampe frontale, cet objet est utilisé par les baroudeurs, les motards, les randonneurs, les spéléologues, les bricoleurs… Bref, toutes les personnes qui pratiquent des activités outdoor utilisent une lampe et pour beaucoup, une frontale.
Perso ça fait déjà quelque temps que j’ai adopté la frontale comme éclairage, dans la sacoche de réservoir, le sac à dos, la voiture…

 

Olight nous a proposé il y a quelque temps un essai de la lampe PERUN 2.
M’étant mis à la spéléologie il y a peu de temps je trouvais que ce serait parfait pour essayer une lampe de baroude dans des conditions extrêmes : La boue, l’humidité, les chocs et l’autonomie.

C’est une lampe coudée qui peut servir en lampe de poing, en lampe frontale avec son bandeau, en lampe de mécanique avec son cul aimanté ou encore en éclairage pour vélo avec son élastique en option.

Le modèle Olight Perun 2, est la frontale la plus grosse de leur gamme : celle qui éclaire le plus fort, le plus longtemps mais aussi la plus lourde.

 

Elle est entièrement en alu, étanche, résistante aux chocs et utilise un chargeur magnétique afin de ne pas avoir d’élément qui pourrait lui faire perdre en résistance et en étanchéité.

Autrement dit, sur le papier et à première vue c’est du très très bon matos.
Niveau éclairage elle propose un mode turbo qui éclaire à 2300 lumens, 3 modes normaux dont le moyen qui éclaire à 120 lumens pendant 18h et le mode clair de lune 30 lumens qui peut durer jusqu’à 12 jours.

Bon les chiffres c’est bien mais en vrai ça donne quoi ?

Pour l’utilisation en mécanique c’est parfait : Avec son large faisceau et son aimant on peut la fixer facilement ou éclairer des endroits inaccessibles du fait qu’elle soit coudée. On retrouve les mêmes avantages en bivouac, possibilité de la fixer en spot pour éclairer une table.

Pour les activités qui bougent plus, et bien c’est là que ses performances trouvent leurs limites. Certes, pour la spéléo son autonomie et sa puissance d’éclairage sont un vrai avantage. Mais ne pensez pas aller courir avec car son poids devient vite gênant et elle bouge en courant. La solution est d’utiliser son clip ceinture et de trouver un moyen de l’accrocher sur le sac mais ce n’est vraiment pas l’idéal.

C’est donc véritablement une lampe pour baroudeur, qui profitera de sa polyvalence et de son autonomie. Elle trouvera très bien sa place dans votre sacoche de réservoir au moment des bivouacs conviviaux, ou pour les plus galériens au moment de réparer de nuit sur le bord de la route…

Si cette lampe polyvalente vous intéresse voici le lien du site, vous trouverez également plus d’info technique : https://olightstorefr.idevaffiliate.com/idevaffiliate.php?id=292&url=3511

Cet article est complètement indépendant et non rémunéré, cependant la marque qui a fournis la lampe pour le test propose un code promo :

Code promo: Viedemotard10 (10% de réduction est valable sur tout le site, sauf les articles déjà en promotion)
Viedemotard20 (20% de réduction est valable pour M2R PRO, Perun mini)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.