Le casque et la plume #17 : En route à moto ! d’Aurélie Bordenave

1
2605
vues

« Une épopée poétique à travers les éléments, une aventure onirique pour tous les enfants  de 2 à 102 ans«  : voilà ce qui est écrit en quatrième de couverture d’En Route à moto !

Et je crois que tout est résumé dans cette phrase. Allez hop, critique terminée, emballé c’est pesé !

 Comment ? La conscience professionnelle ? Ok. Non mais je vous assure, tout est dit ! La preuve :

« Une épopée poétique »

Ce petit ouvrage (je dis petit car c’est imprimé en une sorte de format A5) est un bijou de délicatesse. Le papier déjà, c’est bête mais à l’heure du tout digitalisé qu’il est bon de sentir sous ses doigts un papier de qualité, quasi cartonné. C’est ce que l’on appelle communément un « bel objet ».

La poésie est présente de partout. Dans le dessin d’Aurélie d’abord, avec sa ligne claire qui semble toujours à la fois sure et fragile. Mais aussi dans l’impressionnant travail de colorisation. Tantôt les tons orangés nous font ressentir la chaleur étouffante des routes provençales, tantôt les nuances de bleus nous plongent dans une paisible nuit de bivouac. Enfin, son récit construit en anaphores est sur le fond comme sur la forme,  littéralement poétique.

« Une aventure onirique »

Mais concrètement, que nous raconte cette petite vingtaine d’illustrations mises bout à bout ? Une aventure à moto certainement. On imagine condensés en ces quelques instantanés le récit imagé d’un road-trip qu’aurait fait Aurélie. C’est je pense ce qu’y verra un enfant, on y reviendra. Mais je crois qu’à travers ces petites scénettes, l’illustratrice nous offre non pas la vision d’une aventure à moto mais de l’Aventure à moto en général. Rouler par toute météo, dormir à la belle étoile, tomber en rade, rencontrer des gens, découvrir de nouveaux paysages et enfin, rentrer chez soi. Ce voyage onirique au guidon de sa moto est en quelque sorte la quintessence de ce que représente le fait de rouler à moto, de « prendre la route un beau matin » comme elle l’écrit.

« Pour tous les enfants »

Ce livre, j’ai mis un peu temps à le classer. Ce n’est pas une BD, ce n’est pas un récit de voyage à proprement parler. En même temps, ce n’est pas non plus « juste » un recueil d’illustrations. C’est seulement quand je me suis installé avec mes garçons de 2 et 4 ans le soir au coin du feu pour leur lire que j’ai compris : c’est un album pour enfants. Ils se régalent à suivre les péripéties de ce voyage à moto, s’amusent des animaux et des détails en arrière-plan. Pour eux, c’est évident que tout cela arrive dans un seul voyage à moto. Bon, il faut dire qu’ils sont biberonnés aux aventures de Vie de Motard donc pour eux la moto est un sport d’hiver où on casse des cadres, ils ont peut être une vision un peu faussée des choses.

Mais plus sérieusement, en le lisant avec eux, à travers leur regard candide, je me rappelle à quel point la moto reste avant tout une passion de grands enfants. Je crois que dans un coin de ma tête, j’ai toujours 4 ans quand je démarre ma moto.

Donc oui, ce livre est pour tous les enfants de 2 à 102 ans.


Pour le mettre au pied du sapin de Noël : https://www.okpal.com/en-route-a-moto/#/ 


        

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.