Premier pays à choisir le christianisme comme religion officielle, l’Arménie compte une multitude de monastères et base l’essentiel de son tourisme sur ce patrimoine culturel et religieux. Leur visites paraissent incontournables et jalonnent les parcours de tous les voyageurs.Je quitte de Byurakan au petit matin pour partir à l’assaut des pentes du Mont Aragats, point culminant du pays avec son sommet à 4095 m. La route qui y mène s’arrête au bord du lac du volcan, à 3200 m d’altitude, ce qui est nettement plus haut que tous nos cols alpins. Sur place la vue est assez décevante, le lac est quelconque et surtout la ruine d’un vieux bâtiment soviétique gâche complètement le paysage. Un écriteau informant d’un risque radioactif dissuade d’aller s’y balader, petit souvenir d’URSS… 

(…) La route du sud est très plaisante à rouler, on quitte définitivement la zone urbaine d’Erevan pour gagner les montagnes et… Le vide. Car oui l’Arménie c’est plein de vide, de désert, ici on ne se sent pas étouffé par la surpopulation ! Les villages notés sur la carte sont en fait minuscules, pas de commerces, très peu de maisons, et la steppe s’étend à perte de vue… Sublime !

Lire la suite →

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here