Vie de Motard Family

Nous sommes vendredi 12 Août, il est environ onze heures du matin. Je viens de jeter quelques affaires dans mes valises. Deux t-shirts, trois sous-vêtements, quelques doublures pour la pluie, une bombe anti-crevaison, mes ustensiles pour oreilles bioniques, mon appareil photo, mon téléphone et de quoi camper. Rien de plus. Je branche mon GPS tout beau, tout neuf… Oui, moi qui n’ai juré dans mes voyages que par les bonnes vieilles cartes papiers, j’ai craqué pour ce machin de bourgeois, en parfaite adéquation avec ma nouvelle moto de pourriture capitaliste. Un machin assez inutile à la base, donc parfaitement indispensable comme disait l’autre, et qui va s’avérer en fait ô combien pratique. Je me dis même que je vais avoir du mal à faire sans maintenant…je me fais vieux ! Ceci dit, je suis chauve, sourd, j’ai mal au dos, j’ai de l’arthrose au bassin, deux vertèbres soudées, de la tension et du cholestérol… donc j’ai le droit d’avoir un GPS. Voilà. CQFD. Je branche donc Tom – on va lui donner un petit nom, ce qui objectivement est un peu flippant et témoigne en partie de ma santé mentale précaire… Donc je disais, je branche Tom, je sélectionne la fonction « Route sinueuses », option « On ne cherche pas à comprendre », et je tape ma destination: le désert des Bardenas, en Espagne. Lire la suite →
Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , ,

Le désert de Paracas nous appelle. Un désert de sable au bord de la mer. Un petit paradis pour s’amuser dans les dunes. Nous y rencontrons un colombien en Versys avec qui nous boirons une petite bière en fin de journée. Le lendemain c’est découverte, on longe la côte pendant une vingtaine de kilomètres. Clément fait le pitre sur les dunes et s’embourbe une ou deux fois. Moi dans un élan de solidarité je l’accompagne… Lire la suite →
Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , , ,

Faut-il tuer tous les hipsters ? La question peut sembler incongrue, mais on lit souvent « Kill all hipsters » sur les posts de certains bikers pas moins barbus. Et puis c’est un appel au meurtre de masse, car les hipsters sont légions. Même en se cantonnant aux hipsters motards, ça fait pas mal de monde à exterminer. Les bikers nous la rejouent-ils rockers VS mods ? Mais c’est très hipsters de faire ça ! Damned ! Et puis, si on est tous le bourgeois de quelqu’un, puis le bobo de quelqu’un, ne serait-on pas tous le hispster de quelqu’un ? Mais si je suis moi-même un putain de hipster sans le savoir, dois-je mettre fin à mes jours en ingérant une dose massive de pain industriel au gluten ? Cette faune a progressivement envahi nos mags préférés (songez à l’évolution de Café Racer, passé sans transition de la pin up pour puriste graisseux couchée sur papier glacé à la gravure de com imprimée sur papier recyclable) nos écrans (INSTA !!!) et nos rues (paraît même qu’ils se hasardent hors de la Vallée de Chevreuse ! Et j’en ai même dépassé un ou deux à la Réunion (ok, je sais, c’est pas très difficile). Hum, Claymotorcycles se devait d’enquêter sur ce phénomène de société sans gluten. Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Un commentaire sur Ce que la moto doit (ou pas) aux hipsters , , , ,

Dans le nord de la France, ou bien en Belgique, la météo est une loterie à laquelle nous perdons bien neuf mois sur douze. Cela et bien d’autres évènements m’incitent constamment à déguerpir, pour une destination ou une autre. Je suis comme ça, je n’y suis pour rien : j’aime le Mouvement ; la chaleur du soleil sur ma joue ; le vent qui entre et s’échappe de mes vêtements dans une caresse affective, tandis que je roule, bras nus ; ou encore, la promesse de beauté qu’offre un ciel azur tandis que j’écarte les rideaux, éveillé par une lumière déjà perçante. Ceci est mon héroïne. Mais ici ? Trop peu. Faire un trip en bécane revient à jouer tout son flouze au poker. C’est ainsi que je décolle pour ce qui sera selon moi un tour d’Espagne d’environ huit-mille kilomètres, étalés sur approximativement dix-huit jours. Mais vous savez ce qu’ont dit des chiffres, non ? Peu importe, je m’en vais chercher le soleil, et bon Dieu que je l’aurai ! Même bien plus qu’il n’en faut, pour être honnête. Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Un commentaire sur España Ride – Episode 1 , , ,

Dans ces moments là, le corps et l’esprit sont à rude épreuve. Nous sommes loin de tout… L’erreur, aussi petite soit elle, peut nous coûter cher. L’adrénaline monte vite. Puis là, juste après avoir trouvé un petit coin pour manger, on se retrouve en haut d’un énième col, face à une vue de folie. On roule a plus de 4 800 m d’altitude, face à une étendue de montagne à perte de vue. On aperçoit même le chemin qui remonte en haut de la montagne d’en face. Une série infinie de virages, tous plus serrés les uns que les autres. Le paradis du motard en somme. La route pour descendre dans le fond de la vallée est tout aussi tortueuse… Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , , ,

La Côte d’Opale est souvent synonyme de ciel gris, de tempête, de pluie , de froid… mais c’est également pour les motards le lieu d’un événement annuel immanquable depuis maintenant plus de 40 ans. Cet événement, c’est bien entendu l’Enduropale (Plus connu sous le nom d’Enduro du Touquet), qui a lieu en début d’année (ça tombe bien tout le monde s’est fait des réserves pendant les fêtes pour affronter le temps pourri) et qui rassemble pas loin de 300 000 spectateurs sur le weekend selon la météo. (…) Depuis tout petit, mon père m’emmène au Touquet et au fond de moi je me suis toujours dit « un jour je ferais le Touquet ! » (…) Un jour, Vincent de chez Racer Factory Motorcycles me présente son projet de faire la course Vintage et là c’est le déclic. Il est d’accord pour me faire courir au sein de la Racer Factory Racing Team, fraîchement créée par ses soins et c’est ainsi que l’aventure commence ! Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Un commentaire sur Un jeune en vieille sur le Touquet , , , , ,

Le voilà, le moment tant attendu. Un drôle de mélange de sentiments. Entre excitation de l’aventure et inquiétudes du premier voyage de « vrai motard » que tu t’apprêtes à devenir. Bref, un vrai baptême pour moi, ma passagère et ma nouvelle moto flambant neuve : ma Triumph Tiger XCA ! (…) On va squatter un petit gîte motard mignon-mignon avec ma chère et tendre pendant 3 jours. Le genre d’endroit où t’as des bulles massante dans ton bain, et où le soir tu manges un délicieux repas gastronomique arrosé d’un excellent vin (bio) local pour finir en te vautrant dans un lit de 2 mètres par 2 dans des draps de lin. Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Un commentaire sur L’Auvergne romantique – Episode 1/3 , ,

Au petit matin tout était calme. Les flocons glissaient sur la toile de tente, et seul un vent léger (mais quand même un poil glacial) sifflait entre les épines des sapins. Les yeux encore collés d’une nuit plutôt fraîche, j’émerge doucement d’un sommeil irrégulier. Dans la commune de Fay-sur-Lignon, tout est encore endormi. Tout ? Non ! Un petit groupe d’irréductible trailleux résiste encore et toujours à une météo capricieuse ces derniers jours. Nous sommes le 11 novembre, et nous sommes à 1200m. Tout va très bien. Lire la suite →

Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , ,

Skyline de Manhattan sur fond de ciel grenadine. Nick Conklin chevauche sa Harley Evo Sportster, mullet dans le vent, clope au bec, aviators sur le nez. Une ballade rock égrène ses symboles: “ma vie est faite de sable, il s’écoule entre mes mains (…) mais je tiendrai le coup*”. Le loup solitaire retrouve d’autres bikers sous le pont de Brooklyn, le temps d’un défi : Nick sur sa Harley contre un blanc-bec sur GSX 1100F. L’expérience contre la jeunesse, et déjà, l’Amérique contre le Japon. Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Un commentaire sur Quand Mickael Douglas mettait la fessée aux japonaises… , , ,