#motardbionique

Le weekend du 1er mai, j’ai invité quelques copains à venir rouler avec moi pour faire un petit tour dans Montcuq ! J’ai passé des semaines à tout organiser mais évidemment tout a failli être annulé. Jusqu’à la dernière minute nous savions pas si nous allions pouvoir rouler… C’est donc maintenant officiel : j’attire la pluie. Lire la suite → Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , , ,

La perte de mon téléphone me contraint de revoir mes plans, de ne pas aller n’importe où, n’importe comment, librement, sans stress, sans contraintes. En gros, d’abandonner l’idée que je me faisais de cette petite balade en Espagne qui n’était déjà à la base qu’un petit palliatif au fait que cette année, un vrai voyage était impossible. (…) Si les pistes accidentées ne sont pas au programme aujourd’hui, mon gros tracteur sait aussi faire parler la poudre sur les petites routes pourries que j’affectionne tant depuis que j’avais emmené ma Versys faire le tour de France. (…) Les kilomètres s’enchaînent, les heures passent, les paysages défilent. Et vont alors apparaître les Pyrénées… Lire la suite →

Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , , ,

S’endormir sous une pluie d’étoiles filantes et se réveiller avec les premiers rayons du soleil…voilà comment se sont déroulées mes premières heures dans le désert des Bardenas. Un moment idyllique qui va être suivi par une journée qui ne le sera pas moins. Heu…enfin presque ! Car ce jour, s’il sera marqué par des décors fantastiques dignes des westerns spaghettis, le plaisir immense d’évoluer hors des chemins tous tracés et une température extérieur qui ferait ressusciter n’importe quel organisme vivant enfermé dans un congélateur, va aussi voir le retour de : Super Boulet. Et super boulet, c’est moi. Lire la suite →
Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , ,

Nous sommes vendredi 12 Août, il est environ onze heures du matin. Je viens de jeter quelques affaires dans mes valises. Deux t-shirts, trois sous-vêtements, quelques doublures pour la pluie, une bombe anti-crevaison, mes ustensiles pour oreilles bioniques, mon appareil photo, mon téléphone et de quoi camper. Rien de plus. Je branche mon GPS tout beau, tout neuf… Oui, moi qui n’ai juré dans mes voyages que par les bonnes vieilles cartes papiers, j’ai craqué pour ce machin de bourgeois, en parfaite adéquation avec ma nouvelle moto de pourriture capitaliste. Un machin assez inutile à la base, donc parfaitement indispensable comme disait l’autre, et qui va s’avérer en fait ô combien pratique. Je me dis même que je vais avoir du mal à faire sans maintenant…je me fais vieux ! Ceci dit, je suis chauve, sourd, j’ai mal au dos, j’ai de l’arthrose au bassin, deux vertèbres soudées, de la tension et du cholestérol… donc j’ai le droit d’avoir un GPS. Voilà. CQFD. Je branche donc Tom – on va lui donner un petit nom, ce qui objectivement est un peu flippant et témoigne en partie de ma santé mentale précaire… Donc je disais, je branche Tom, je sélectionne la fonction « Route sinueuses », option « On ne cherche pas à comprendre », et je tape ma destination: le désert des Bardenas, en Espagne. Lire la suite →
Continuer la lecture

Vie de Motard Family Laisser un commentaire , ,