Une Chick aux States – Episode 2

La route est simple, numéro 1 vers le sud. Parfois je longe la mer, parfois je rentre dans les terres. Dans tous les cas les paysages sont toujours aussi grandioses. Je mitraille de photos en roulant mais ce ciel plombé ne rend pas grand chose.

Une pause à San Luis Obispo pour prendre un petit-déjeuner et tenter de sécher. Il ne fait pas froid dès qu’on sort du brouillard. Un tour sur Main Street et je suis déjà bien. Ici les petites villes sont construites de la même façon : une rue centrale avec des shops et surtout des restaurants des 2 côtés. Puis des rues résidentielles perpendiculaires autour. Et la Hwy 1 pour les touristes et la 101 pour les locaux. Lire la suite →


Alice roule depuis des années, laissant divaguer les roues de sa Harley aux quatre coins de la France et, à l'occaze, de la planète. Ni "girly-kikoo-lol", ni camionneuse, la Chick est parfois fatiguée de se justifier d'être juste une motarde point-barre. Nos routes sont encore bien trop semées de stéréotypes et d'idées reçues. Mais chaque fois qu'elle enfile son casque et démarre sa machine, c'est la culture motarde qu'elle fait avancer. Kilomètre après kilomètre.

 

Vie de Motard Family , , ,

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

À LIRE AUSSI

10 000 ? Wouhouhou ! Non, non, ce n'est pas le prix de la prochaine bécane pseudo low cost mais le nombre de nos "followers" (on va traduire ça par "abonnés" pour Phil 91 et nos autres anciens) ! Vous êtes plus de 10 000 à suivre nos péripéties sur notre page Facebook. Alors on ne court pas après des stats - vous le sav...
Les Millevaches 2015 by Film Factory Vidéo : Alex Brely Vu que son frangin Tom a ouvert la semaine avec l'historique de la concentration hivernale des Millevaches, on laisse le soin à Alex de nous la clôturer avec une des ses vidéos hypnotisantes sur le même sujet. Il y retourne cette année avec son matos et espère avoir un peu de n...
Le sable d’Arequipa Tout a commencé à Arequipa, départ 14h pour le parking (où on posera notre campement) 50km plus loin. La piste est dégueulasse (on nous avait prévenu). Enfin ça passe jusqu’aux 7 kilomètres finaux. Nous sommes à plus de 4500m d’altitude quand ça se corse. Le sable est hyper fin ici. On s’embourbe to...