Georgie, voyage aux confins de l’Europe – Episode 3

Tsana est un tout petit hameau quasiment coupé du monde, seule une piste défoncée y accède et le premier vrai village est à plusieurs heures de voiture. Bien sûr l’hiver ses habitants restent coincés ici pendant des mois, mieux vaut avoir fait ses réserves et garder le moral ! J’ai adoré les moments passés avec mes hôtes, prévenants, drôles… Ils témoignent de leur fierté de vivre dans les montagnes svanes, une terre qu’ils ne quitteraient pour rien au monde malgré la rudesse de la vie sur place… Et quand je vois le soleil se lever sur la montagne, avec le drapeau géorgien qui flotte fièrement au vent, je les comprends…Lire la suite →

Anto se présente comme un « baroudeur » même si c'est un terme qui l’amuse plus qu’il ne le représente vraiment selon lui. Il se voit plutôt comme un voyageur qui ne cherche pas la difficulté pour la difficulté. De ses nombreuses expériences il en est arrivé à une conclusion : l’aventure, c’est souvent le voyage qui l’impose. Et même sans la chercher, elle finit toujours par te trouver...
Vie de Motard Family , , , ,

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

À LIRE AUSSI

Botan débarque sur viedemotard.fr Ce matin, je reçois un mail d'un certain "Botan" avec cet excellent dessin. En guise d'explication, un petit mot tout simple, genre : "Tiens, je me suis amusé à te tirer le portrait". Là je me dis "ce mec n'est pas au courant qu'il a un talent de malade." Alors, j'attaque une négociation toute en fi...
Tamanrasset 1985 : Alegrian Raid – Episode 7 Il fait encore frais le matin au réveil, et il est d’autant plus difficile de sortir du sac de couchage que malgré une bonne douzaine d’heure de sommeil, les organismes sont fatigués. Il faut dire que la journée d’hier a été très difficile avec une piste très cassante. Le petit rituel du matin repre...
Moto-portrait #6 : Quentin & son 650 Versys Pour ce sixième moto-portrait, Olive améliore ses plans et son montage mais... se rêche de nouveau sur le son. Ben forcément, avec une route et pleins de gens autour, ralalala. C'est que ça ne s'apprend pas en un jour à faire des vidéos... Mais bon, le Quentin est tellement sympathique comme garçon...