L’Euro-Festival de Grimaud : Harley Spirit !

Dès qu’on démarre le parcours, il y a des gens au bord de la route. Partout. Ils nous font signe, nous prennent en photo. Ils sont heureux de nous voir et de nous entendre passer. (…)  Je crois qu’on était 3 000, ca doit représenter au moins 1h de parade. On arrive dans St Tropez par une petite route pavée, des gens nous attendent sur les trottoirs. Et là, la rue débouche sur le port et c’est l’arrivée d’une spéciale du Tour de France. C’est complètement fou ! Des centaines de gens sont massés derrière les barrières. Ils nous attendent. Ça peut paraître bête à lire, mais c’est beaucoup d’émotions à vivre. C’est à ce moment que l’Eurofestival prend tout son sens, que l’univers d’Harley-Davidson s’explique le mieux. Lire la suite →

carre_noir_fondblancAlice roule depuis des années, laissant divaguer les roues de sa Harley aux quatre coins de la France et, à l'occaze, de la planète. Ni "girly-kikoo-lol", ni camionneuse, la Chick est parfois fatiguée de se justifier d'être juste une motarde point-barre. Nos routes sont encore bien trop semées de stéréotypes et d'idées reçues. Mais chaque fois qu'elle enfile son casque et démarre sa machine, c'est la culture motarde qu'elle fait avancer. Kilomètre après kilomètre.

Vie de Motard Family , , , ,

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

À LIRE AUSSI

Botan débarque sur viedemotard.fr Ce matin, je reçois un mail d'un certain "Botan" avec cet excellent dessin. En guise d'explication, un petit mot tout simple, genre : "Tiens, je me suis amusé à te tirer le portrait". Là je me dis "ce mec n'est pas au courant qu'il a un talent de malade." Alors, j'attaque une négociation toute en fi...
« Eh poulette, c’est quoi ta moto... J’étais à la pompe à essence en train de faire le plein quand j’ai maladroitement sorti le pistolet à essence et en ai foutu partout. Ça nous arrive presque à tous au moins une fois dans notre vie (sauf au Blond de gad Elmaleh). Je râle un coup et prends de quoi nettoyer le litre d’essence qui coule...
Le Viking se barre en Amérique du Sud ! Au printemps, il a dû retarder son départ pour des raisons de santé.  Puis cet été, il a failli zigouiller 4 ou 5 fois son KLE avec la bande des Dirty Pirates. Mais cette fois c'est la bonne ! Conjurant les coups du sort qui se sont acharnés sur son crâne (dégarni) il a réussit à foutre son bousin d...