Blouson Zolki Iron : Ma reconversion au cuir

Texte & illustration : Cigalou

Je sais que c’est limite blasphémer quand tu es motard mais je vous l’avoue : depuis quelques années maintenant, je n’aimais plus rouler en blouson de cuir. Oui voilà, je l’ai dit. Non, stop, arrêtez de me jeter des chiffons en microfibre bordel. Une crise de foi, ça peut bien arriver de temps en temps après tout. Et c’est par pour ça qu’on arrête de boire.

Quand j’ai débuté la moto, je me souviens avoir acheté mon cuir (d’occaze) avant même ma bécane. Il faut dire qu’un motard sans cuir c’est comme un sandwich au Nutella-salami sans beurre : ça fait désordre. Ce n’est pas qu’un blouson que tu mets sur les épaules, c’est toute une histoire : du bombardier de Tom Cruise dans Top Gun à l’imaginaire collectif des blousons noirs en passant par Piaf et Easy Rider. Le cuir, c’est depuis toujours l’uniforme du rebelle. Puis il s’est mis à faire froid et à pleuvoir. Et là j’ai découvert un truc beaucoup moins sexy mais beaucoup plus fonctionnel : la veste de moto textile. Sans hésiter, j’ai sacrifié mon look vintage pour des machins 3-en-1 bien pratiques.

Et voilà qu’au printemps Zolki me contacte pour essayer un de leurs blousons. Boaf. Honnêtement, je n’avais pas très envie de sortir mes épaules de ma petite veste d’été en mesh. Mais bon, vu que c’est une marque pô encore trop connue et que j’estime leurs prix très corrects, je me suis dit « ça peut intéresser les lecteurs quand même ». Donc, pour les besoins de la science, j’ai accepté – non sans un air de dédain  écœuré – de réenfiler une peau de vache.

p1100729

Oh putaingue : je me souvenais plus comme ça sentait bon. Puis, il y a pas photo, ça taille un homme. Alors oui, bien sûr, tu vas me dire que je n’en ai pas besoin, que j’ai déjà un corps de rêve sans ça. Et je ne te contredirai pas malgré ma légendaire modestie. Mais quand même, tu ne peux pas t’empêcher de te zieuter dans les vitrines quand tu as ça sur le dos. C’est juste la maxi classe. Sans compter que tu viens d’enfiler nonchalamment un siècle d’Histoire. Rouler en cuir, c’est comme rouler en moto ancienne : basta l’utilitarisme, place à la passion brute.         

Alors, attention, s’il n’a pas trois mille poches, membranes Gore-Tex et autres machins techniques, le cuir à néanmoins des vertus qui lui sont propres et qui en font aujourd’hui encore un produit de référence au-delà de notre aspect fusionnel à cette matière. Bien sûr, il y a son incroyable niveau de résistance à l’abrasion. Ce n’est pas pour rien si les « textiles » sont interdits sur piste. Et là, avec 1,6 mm d’épaisseur, il inspire bien confiance l’Iron. Il pèse son poids du coup aussi au passage. Niveau coques de protection on est dans du classique bien positionné sur les épaules et les coudes. Sauf qu’en plus (ce qui est plus rare hélas), ils se sont lâchés sur une bonne dorsale qui n’est pas sans rappeler les D3O. Bon point ! Bref, ne te fis pas à son look de hipster vintage : c’est du secure.p1100738

Ensuite, j’ai été bluffé par ses capacités thermiques. Un cuir, ça « respire ». On y étouffe jamais dedans en fait. Dans mon terrain de jeu entre Haute-Loire et sud des Cévennes, je m’inflige souvent une dizaine de degrés de différence dans la même balade. Dans ces moment là, j’ai vraiment préféré l’Iron à mes veste textiles impliquant de s’arrêter pour remettre ou enlever une couche à mi-parcours. Un cuir est certainement « au naturel » l’équipement ayant la plage d’utilisation la plus large. Bon après, il convient de noter que le Zolki est équipé d’une doublure hiver amovible. Mais à mes yeux elle reste « symbolique ». Quand la bise arrive, rien ne vaut la doudoune Décath’ en sous-couche.

J’ai avec ce blouson – et en toute sincérité – retrouvé le plaisir de rouler en cuir. Bien coupé, il fait vraiment office de seconde peau et malgré son poids on l’ « oublie » rapidement.

Reconverti en grande pompe cet été, pas question de le lâcher cet automne : je me voyais déjà aller parader aux hivernales avec en mode « true biker ». Lui et moi c’était à la vie à la mort. Sauf qu’il y a eu un sympathique épisode cévenol – enfin ardéchois – la semaine passée. Et là ça a été la douche froide. Le cuir a « tenu » une petit heure sous la pluie battante et puis ses pores se sont ouvertes façon barrage qui cède : l’eau est passée de partout. Un supplice sachant qu’il me restait une heure de trajet encore. Et en bonus la teinture a dégorgé sur mon tee-shirt (le gris avec la tête de Playmobil tu sais ? La haine !) Je suis arrivé chez moi rouge de colère et marron de colorant. Le cuir a valdingué sur le balcon et y resté puni. L’amour de vacances venait de se terminer sur fond d’orage comme dans tout bon film romantique.

J’en ai parlé à mes potes qui m’ont affirmé qu’un cuir ce n’est pas imperméable de toute façon, que mon cerveau avait été trop « textélisé » ces dernières années. Du coup je suis allé vérifier sur la fiche produit du site et non, je n’avais pas rêvé : il est bien sensé résister à la drache ! Chuis pas fou !

Quelques jours sont passés et l’un comme l’autre nous avons séchés. Il était là, en boule sur mon balcon, je pouvais presque l’entendre me dire « donne nous une seconde chance steup, on allait vachement bien ensembles ». J’ai fini par craquer. Je l’ai « soigné » et je lui ai acheté une bonne bombe d’imperméabilisant.

Chuis tellement superficiel comme garçon…       

p1100762

Essais , , , ,

26 Comments, RSS

  1. Fred 22 septembre 2016 @ 7 h 40 min

    J’ai eu un blouson Harley,de chez Harley qui, même graissé,laissait passer l’eau au niveau des manches.Par contre hyper confortable et un sacré look.Ça fait maintenant 11 ans que j’ai le même furrygan,toujours étanche.Il faut dire que le cuir est recouvert d’un mince film plastique- pas besoin de le graisser m’a dit le vendeur -vendu avec coudières et dorsale+ amovible hiver.En 11 ans de sorties par tous temps j’ai du changer une fois la fermeture éclair centrale et une fois celle de la poche gauche.Et les poches n’ont jamais troué.

    • Maître Cigalou 22 septembre 2016 @ 10 h 19 min

      Ahhh Furygan, c’est de la super came. Ils coûtent un peu cher mais ça en vaut en général la peine. C’est quel modèle ? Mon pote Le Motarologue avait pris l’eau avec le sien au Touquet cet hiver.

  2. Florian 22 septembre 2016 @ 8 h 36 min

    Les photos façon « gravures de mode » lol
    On se sent beau avec un cuir hein??!!
    Après c’est une bonne analyse, en tout cas j’ai fait la même… cuir oui mais pas par tous les temps.
    Faut bien dire aussi que les textiles d’aujourd’hui sont quand meme ACHEMENT bien 🙂

    • Maître Cigalou 22 septembre 2016 @ 10 h 18 min

      Et dis toi que je me suis autp-pris les photo en plus. Imagine un peu la scène totalement narcissique vue de l’extérieur :-p :-p

      • Florian 22 septembre 2016 @ 10 h 59 min

        Totalement!!
        Tu vas bientôt nous avouer qu’elles sont retouchées avec photoshop :p
        Les biches et ecureuils en parlent encore :D…

  3. Phil91 22 septembre 2016 @ 12 h 32 min

    Le cuir je sais pas, mais c’est la première fois que je te vois coiffé, genre premier de la classe ou première communion.
    Moman, doit être fière de son grand garçon rebelle…

    Personnellement j’ai constaté que les blousons cuir rétrécissaient en prenant l’eau.
    Exemple: mon cuir de mes 20 ans, ben je ne peux plus le fermer. Même sans le pull que je portais avant dessous.
    Pas de la bonne came, quoi.

    Philippe

    • Florian 22 septembre 2016 @ 13 h 43 min

      Bizarre je constate la même chose avec mes jeans !!!!
      Alors j’ai encore pas trouvé si c’était l’eau ou les macdo…

      • Maître Cigalou 22 septembre 2016 @ 15 h 03 min

        L’eau, c’est l’eau. Forcément. J’ai connu ce problème aussi:-) C’est d’ailleurs pour ça qu’il vaut mieux boire que du Coca quand tu vas à McDO d’ailleurs.

    • Maître Cigalou 22 septembre 2016 @ 15 h 02 min

      Je suis allé faire les photos après les cours. Tu me verrais en prof avec la veste de costard et tout t’en reviendrai pas :-p

  4. Yohann 22 septembre 2016 @ 12 h 41 min

    C’est marrant, pour ma part j’ai pris le chemin inverse. J’avait commencé par un textile (étudiant fauché oblige) avant de craquer pour un cuir Bering l’an dernier. Et bah même en pleine canicule cet été, je l’aurait pas échangé, et ce pour une bonne raison : Le sentiment de sécurité que ça procure. Avec un blouson de 5kg au cuir épais comme le pouce, on craint moins la blessure. C’est simple, maintenant avec un textile j’me sens à poil.

    • Phil91 22 septembre 2016 @ 16 h 56 min

      C’est pas ce qu’ils disent au Cap d’Agde.

      philippe

  5. papyyam 22 septembre 2016 @ 16 h 08 min

    pour avoir un cuir de bonne qualité et un textile Bering Onix que je trouve très bon je dois dire que j’hésite encore .
    un coup l’un, un coup l’autre …pareil pour les pompes …

  6. Tom 22 septembre 2016 @ 17 h 32 min

    Les prix sont sympas et leurs produits sont agréables a regarder (toi aussi haha je blague 😉 ) mais c’est vrai que pour rouler tous les jours rien ne vaut le textile à membrane même si ça fait moins classe que le cuir en V.

  7. Lili 22 septembre 2016 @ 18 h 01 min

    Oh que oui, que je suis fière ! Et pas seulement de la coiffure …
    J ai eu en cadeau de mes enfants un beau cuir l an dernier. J ai attendu d avoir mon permis gros cube pour le mettre et je trouve cela génial … hyperconfortable, secure et très classe ?

  8. Fred 22 septembre 2016 @ 19 h 19 min

    Pour le furygan,ben modèle 2004,siglé team fury.Ressemble à l’actuel fury Shelby.
    sinon je suis d’accord avec Yohann,ça procure un fort sentiment de sécurité ,au point que je roule en « textile » quand je veux rester prudent.Car le sentiment ,c’est pas la réalité.?

  9. Olivier 23 septembre 2016 @ 20 h 19 min

    Ah , le cuir . Perso , je ne me vois pas rouler sans ça . J’ai connu la décoloration sur peau avec un Béring qui n’a pas résisté à un épisode Pyrénnéen suivi d’un week-end au Bol . Moi , je mets par dessus une veste ou une combi pluie , c’est pas un problème . Pis les photos de toi en cuir vers Ailhon , ça en jette … Bienvenue en Ardèche ( je pense te voir passer tous les jours – ou presque – et garer ta moto – ou boire un café – vers la place de la Paix ) .

  10. Eric 26 septembre 2016 @ 12 h 00 min

    Et tes bottes, c’est quoi ? du vintage ? Elles ont l’air sympa entre cross et pompes de rando

    • Maître Cigalou 26 septembre 2016 @ 12 h 51 min

      C’est les Forma Adventure. Des bottes de route avec un look trail qui dépote en effet 🙂

  11. jo 27 septembre 2016 @ 10 h 04 min

    Moi je me suis acheté mon premier blouson cuir à 40 balais, enfin ma chérie me l’a offert… Avant pendant 20 ans je n’ai roulé qu’en synthétique et ça m’allait bien. Mais je rejoins l’avis de Cigalou concernant la plage de température , avec ça sur le dos je n’ai jamais froid et jamais trop chaud, et pour ma part son étanchéité n’a jamais été mise en défaut.
    Remarque je sors la combinaison de pluie dès que ça drache fort, vu que je roule en jean.
    J’ai l’impression aussi que j’ai moins de prise au vent avec ce cuir.

    C’est un RICHA Daytona D3O, j’en suis super content.
    Et en plus je suis beau dedans qu’on dirait Fonzi! 🙂

  12. Vincent 27 septembre 2016 @ 15 h 09 min

    Cool cet essai et pas mal ce produit vu le prix au final, après en effet un cuir sous la flotte ça résiste 15 minutes et ensuite c’est Bob l’éponge 🙂

  13. franck 31 octobre 2016 @ 21 h 42 min

    Salut à tous

    J’en ai acheté un qui était en promo, 109 €, look vieilli marron, et bien nickel j’ai changé les protections contre des 3d0 ou 03d ou d03 je sais plus, qui ont eu un peu de mal à rentrer, mais ce n’est pas fait pour, le seul défaut est qu’il sent un peu la bête déjà que pour ma part ça sent fort non je déconne. Le cuir est épais, quand même souple, la doublure intérieur est très efficace quand il fait froid. Bref j’en suis super content.
    Merci Cigalou pour l’info.
    @+ peut-être en haute loire cet été (alleyras)

    • Maître Cigalou 1 novembre 2016 @ 7 h 57 min

      C’est vrai qu’ils reniflent à donf la vache leurs blousons ! Même en roulant je sentais l’étable remonter par le bas du casque. Après perso j’adore, ça me rappelle justement la Haute-Loire :-p

      (On est à côté : mes parents sont à Arlempdes)

  14. Maître Cigalou 22 mars 2017 @ 19 h 55 min

    Hum ça m’étonne. Essaye avec ce mail : client@zolki.com

  15. moi 9 août 2017 @ 15 h 09 min

    ne pas acheter chez eux ,car si problème de tailles ou remboursement ,c’est de la merde,très difficile de les joindre,de plus les protections sont grossières et de mauvaises qualité ,et pour le remboursement d’une veste à 227 au bout de 3 semaines ,ils remboursent que 222 sans’explication .Attention à vous

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

À LIRE AUSSI

Le Supercross de Lyon, un chaud show ! Le week-end dernier j'ai assisté à mon premier supercross. Tous ceux de ma génération ayant grandi avec le jeu vidéo Motocross Madness pourront comprendre mon émotion. Après avoir fait des kilomètres et des kilomètres virtuels sur ces circuits de terre pixelisés parsemés de « oups » et de virages en...
Hideo « Pop » Yoshimura Tout le monde connait le nom Yoshimura pour ses fameux échappements de moto. Les "Yosh" comme on dit dans le jargon. Mais avant d'être une marque de pots, Yoshimura est un préparateur mythique. Petit retour en arrière.Lorsque l'on entend le mot "Yoshimura", le mot "Japon" résonne forcément dans nos ...
viedemotard.fr… un webzine moto ? Texte : Cigalou - Illustration : Botan & Le Viking  I have a dream. Comment ça copyright ? Je rêve d'un magazine moto un peu décalé, délaissant l'actu pour l'actu pour remettre du contenu, de l'humain dans ses articles. Je rêve d'un fanzine tenu par une bande d'amateurs passionnés et détachés d...